Il est possible d'apprendre la batterie a l'age adulte

Jouer de la batterie est une activité artistique dont les bienfaits sont multiples. Ce loisir permet en particulier d’exprimer ses émotions, de partager sa passion pour la musique et de s’amuser en développant sa créativité. Pourtant, passé un certain âge, de nombreux mélomanes dans l’âme s’estiment trop vieux pour commencer l’apprentissage de la musique. Ce sentiment est conforté par une idée reçue très répandue : seule une pratique précoce dès l’enfance permettrait de réussir. Nos capacités à l’âge adulte seraient-elles insuffisantes pour mener à bien ce projet ? Alors, si vous êtes quadragénaire et que vous avez toujours rêvé de jouer de la batterie sans jamais oser franchir le pas, j’ai une excellente nouvelle : apprendre la batterie après 40 ans est tout à fait possible. Il n’y a pas d’âge pour commencer ! Dépassez les préjugés et découvrez dans cet article 14 bonnes raisons de vous lancer.

Un vieil homme apprend a jouer de la batterie
Illustration : FR[ed]C / Photos libres de droits

Prendre du plaisir et s’amuser

Parmi les nombreuses raisons qui peuvent pousser un adulte vers l’apprentissage de la batterie, la première est sans doute la plus simple : se divertir en musique et passer de bons moments avec d’autres musiciens.

Maintenant que vous êtes bien installé dans votre vie familiale et professionnelle, vous souhaitez peut-être réaliser un rêve d’enfant ou d’adolescent. Il ne s’agit pas d’embrasser une carrière. L’essentiel est ailleurs et apprendre la batterie à l’âge adulte peut vous combler et vous permettre d’intégrer une communauté de musiciens partageant la même passion.

Un jeune homme s'amuse en jouant de la batterie
Photo libre de droits / Photo de Isaiah Colson via Pexels

Écouter de la musique est un des plaisirs de votre vie ? Alors, imaginez les sensations ressenties lorsqu’on joue son premier rythme !

La fierté de réussir un exercice particulièrement difficile, l’émotion de jouer avec d’autres musiciens ou le partage avec un public seront autant d’occasions de ressentir un véritable sentiment d’accomplissement sur votre instrument.

Pour faire de ces moments des temps forts de votre vie musicale, votre priorité sera de trouver un professeur dont la pédagogie est axée sur le plaisir de jouer. Cet enseignant saura vous faire retrouver une âme d’enfant et mettre de côté votre esprit d’adulte réfléchi et analytique.

Laisser libre cours à son intuition et lâcher-prise

L’inhibition est effectivement un problème fréquemment rencontré par les adultes se lançant dans l’apprentissage d’un instrument de musique.

Contrairement à un enfant, un adulte se projette constamment sur le chemin à parcourir pour atteindre son but. Et la peur de l’échec peut bloquer sa progression. De plus, la musique est une discipline artistique qui nécessite de se dévoiler. Il faut faire tomber des barrières derrière lesquelles on se protège en temps normal.

Cet homme pratique la meditation pour lacher-prise. Apprendre la batterie permet également de se détendre
Photo libre de droits / Photo by Mikhail Nilov via Pexels

Apprendre à jouer de la batterie vous permet d’effectuer ce travail personnel qui va au-delà de la pratique musicale. Cela signifie laisser libre cours à son intuition, se détendre, apprendre à écouter ses émotions et lâcher prise pour contourner les éventuels blocages.

Cela vous conduira peut-être à sortir de votre zone de confort tout en développant votre créativité.

La batterie est une discipline technique, mais elle pourrait bien vous surprendre par l’engagement corporel et psychique qu’elle demande.

Renforcer la confiance en soi

Apprendre à jouer de la batterie lorsqu’on est adulte peut donc constituer un véritable défi.

Les débuts peuvent être laborieux et vous rencontrerez certainement des difficultés. Comme tous les débutants, vous serez confronté à la peur de l’échec face aux premiers exercices et aux multiples informations à retenir.

Mais, vous constatez rapidement des progrès derrière votre batterie. Votre premier rythme regonfle votre confiance en vous. Puis vous franchissez des paliers et vous dominez un à un les obstacles qui se présentent au fil de votre apprentissage.

Après quelque temps, vous regardez en arrière pour évaluer le chemin parcouru. Quelle fierté de jouer de la batterie, d’autant que ce n’est pas donné à tout le monde ! Et, cette confiance accompagnée d’une nouvelle force mentale pourrait bien vous servir dans d’autres circonstances (et pas uniquement derrière votre batterie).

Développer sa patience et sa persévérance

Lorsqu’on apprend la batterie, il faut un certain temps avant de pouvoir jouer un morceau complet ou accompagner d’autres musiciens. Certaines étapes de l’apprentissage semblent fastidieuses et nécessitent d’inlassables répétitions pour obtenir de bons résultats. L’envie d’abandonner surgit souvent dans l’esprit des élèves.

Ce sablier symbolise le temps et la patience nécessaires pour apprendre a jouer d'un instrument de musique
Photo libre de droits

Autrement dit, la batterie, comme tout instrument de musique, demande du temps et des efforts. C’est une véritable école de la patience. Mais, heureusement, votre travail et votre persévérance seront très bientôt récompensés !

Faire son auto-critique

Apprendre la batterie vous permet évidemment de développer de nouvelles compétences. Dans le même temps, cela nous pousse à réaliser une introspection qui permet d’en apprendre énormément sur soi-même.

Quelles sont mes motivations profondes pour entamer cet apprentissage ? Comment maîtriser ma peur de jouer en public ? Ce morceau va-t-il avoir raison de ma persévérance ? Combien de temps vais-je pouvoir consacrer à mon instrument de musique ? On peut se poser énormément de questions lorsqu’on s’assoit derrière les fûts !

Le but est bien entendu de trouver des réponses et d’évoluer positivement en écoutant son corps et son esprit.

Ce nouveau regard vous donne également une capacité d’autocritique importante dans de nombreux domaines (sportif, professionnel…). Savoir évaluer ses points forts et ses lacunes, faire un bilan de ses progrès, déterminer les points à améliorer sont autant d’atouts pour votre progression.

Faire de belles rencontres et partager

À certaines périodes de notre existence, il peut devenir difficile d’avoir une vie sociale riche.

Or, quand on joue de la batterie, le but n’est pas de rester isolé et de pratiquer tout seul dans son coin.

Prendre des cours de batterie est alors un excellent moyen de faire de nouvelles rencontres : des professeurs tout d’abord puis d’autres batteurs et des musiciens de tous horizons. Cela favorise les relations sociales, les échanges de points de vue sur l’apprentissage de l’instrument, les partages à propos de vos difficultés et de vos progrès, les découvertes d’autres styles musicaux, etc.

Les cours de musique sont également un lieu de mixité où les différentes générations et les différents milieux socioprofessionnels se mélangent autour d’une passion commune.

Puis, intégrer un groupe, participer aux répétitions ou à la réalisation d’un concert sont de formidables moments de partage avec des personnes que l’on n’aurait jamais côtoyé sans la musique.

Apprendre la batterie permet de partager de bons moments avec un groupe de musiciens
Photo libre de droits / Photo de Pavel Danilyuk via Pexels

Si vous êtes d’un naturel introverti, vous devrez fournir quelques efforts. En contrepartie, vous intégrerez un milieu extrêmement bienveillant. Cela vous permettra de faire de belles rencontres, d’élargir vos connaissances musicales, de découvrir de nouvelles compétences, etc.

Découvrir un nouvel univers

La passion pour la musique et la batterie pourrait bien vous entraîner beaucoup plus loin que la simple pratique de l’instrument.

En effet, si vous vous laissez guider par la curiosité, c’est tout un nouveau monde qui s’ouvre à vous. Cela vous conduit à aborder la batterie de façon beaucoup plus large : les différentes techniques de jeu, le choix du matériel et sa fabrication, les grands batteurs, l’histoire de l’instrument, etc.

Cette ouverture d’esprit peut également vous amener à découvrir des styles musicaux inconnus, d’autres instruments de musique ou encore d’autres disciplines artistiques.

Vivre le moment présent et se fixer des objectifs

Votre nouvelle activité musicale va vous contraindre à vivre pleinement le moment présent. En effet, lorsque vous jouez de la musique, vous êtes nécessairement concentré sur l’action immédiate et sur la mesure suivante à jouer. C’est un excellent moyen de garder l’esprit vif.

Apprendre la batterie quand on est adulte est un veritable defi
Photo libre de droits / Photo de Pavel Danilyuk via Pexels

Mais vous êtes également tourné vers l’avenir en ayant conscience des progrès à réaliser et des objectifs à atteindre (préparer une audition ou un concert par exemple).

Organiser son temps libre

On imagine souvent le musicien comme un être inspiré et doué d’un don. Pourtant, la pratique musicale nécessite une grande discipline. La batterie n’échappe pas à cette règle.

Si vous voulez progresser, il faut travailler souvent et régulièrement. Il faut donc être organisé et savoir gérer son temps pour planifier des séances.

Stimuler son cerveau

Quand on joue de la batterie, notre cerveau est mis à rude épreuve. Il travaille à grande vitesse pour nous permettre d’effectuer plusieurs tâches simultanément : lire la partition, compter les temps, écouter les autres musiciens, garder un tempo régulier, coordonner les différentes frappes portées par les quatre membres, etc.

Apprendre la batterie constitue une véritable gymnastique cérébrale. Des études scientifiques ont d’ailleurs mis en évidence le fait que la pratique musicale stimule les deux hémisphères cérébraux. De plus, elle active une multitude de zones du cerveau, dont celles relatives au langage, à la mémoire et au plaisir.

Apprendre la batterie à l'âge adulte stimule le cerveau
Photo libre de droits / License Pixabay

Par ailleurs, les scientifiques ont démontré que la plasticité cérébrale n’est pas limitée à l’enfance. Autrement dit, quel que soit notre âge, notre cerveau conserve sa capacité à évoluer selon l’environnement et les stimulations.

Est-ce aussi facile d’apprendre quelque chose à l’âge de 65 ans que cela ne l’était à 5 ans ? Non. Mais peut-on y arriver ? Oui.”

Norman Weinberger, neuroscientifique à l’Université Irvine de Californie

Apprendre la batterie à l’âge adulte est donc non seulement possible, mais cet exercice a également de nombreuses vertus pour le cerveau.

Ainsi, la pratique de l’instrument est un excellent exercice mental permettant au cerveau de créer de nouvelles connexions. Ces dernières viennent alors compenser le déclin lié au vieillissement. Cette observation a permis à la neuroscientifique américaine Nina Kraus d’affirmer que le cerveau des musiciens est biologiquement plus jeune que celui des autres adultes.

Améliorer sa mémoire et sa concentration

Les résultats des recherches menées sur le cerveau des musiciens vont donc à l’encontre des idées reçues les plus répandues.

Le vieillissement agit finalement beaucoup moins que prévu sur nos capacités à mémoriser de nouvelles connaissances. De plus, quel que soit notre âge, la pratique d’un instrument de musique favorise le développement de notre mémoire visuelle et perceptive (touchant des sens comme la vue, le toucher et l’ouïe) tout au long de notre existence.

Jouer de la batterie améliore la concentration et la memoire
Photo libre de droits / Photo de cottonbro via Pexels

De la même façon, jouer de la batterie développe notre faculté de concentration, car le batteur doit sans cesse se focaliser sur son jeu et sur l’écoute des autres musiciens sans être perturbé par les évènements extérieurs.

C’est une nouvelle fois une compétence qui pourra être très utile à d’autres moments de votre vie (professionnelle notamment).

Développer sa capacité d’écoute

Le développement du système nerveux grâce à la pratique musicale a également des répercussions sur notre capacité d’écoute.

Ainsi, au cours de leurs études, les scientifiques ont mis en lumière la faculté des musiciens à percevoir la parole y compris dans des environnements bruyants. De même, la pratique musicale permet d’accroître la rapidité de reconnaissance des sons tout en percevant les moindres différences.

Developper la capacite d'ecoute grace a l'apprentissage de la batterie
Photo libre de droits / Photo de Andrea Piacquadio via Pexels

Il a d’ailleurs été prouvé que les musiciens possèdent des capacités cognitives auditives plus fortes tout au long de leur vie.

Au sein d’un groupe ou d’un orchestre, savoir être à l’écoute des autres musiciens est également une qualité primordiale. À défaut, il est impossible de jouer ensemble harmonieusement. Cette capacité d’écoute améliorera directement votre compétence à travailler en équipe.

Améliorer sa santé physique

En stimulant différentes régions du cerveau, la pratique musicale contribue également à améliorer notre santé physique.

Ainsi, lorsque vous jouez de la batterie, vous sollicitez de nombreux muscles et vous utilisez votre capacité pulmonaire pour réaliser des enchaînements souvent complexes. Et, pour limiter les risques de blessures, vous devez faire attention à votre posture sur l’instrument.

Ces exercices sont également garants d’une amélioration de la coordination des mouvements et de la mobilité. En effet, lorsque vous pratiquez votre instrument favori, vous activez des zones du cerveau qui traitent les informations motrices. Ceci entretient directement la chaîne de transmission des informations entre le cerveau et les membres sollicités.

Jouer de la batterie est un veritable exercice physique
Photo libre de droits / Photo de Leon Ardho via Pexels

Par ailleurs, la recherche a démontré que la pratique musicale favorise la production d’hormones de croissance réduisant ainsi certains symptômes du vieillissement (ostéoporose, douleurs, perte de masse musculaire…). Quant à la médecine, elle a observé des effets notoires sur la physiologie : renforcement du système immunitaire, diminution de la tension artérielle et de la fréquence cardiaque, etc.

Réduire son stress

Avec le développement de la musicothérapie, la médecine a mis en évidence d’autres bienfaits de la pratique musicale à l’âge adulte sur la santé mentale. Cette activité peut en effet agir directement sur l’humeur, sur les pensées et sur l’état d’esprit des personnes concernées.

la pratique musicale a l'age adulte reduit le stress
Photo libre de droits / Pexels

Ainsi, jouer d’un instrument peut aider à réduire l’anxiété, le stress et la dépression en favorisant la production d’hormones comme les cortisols ou l’adrénaline. Cet exercice a un effet bien plus puissant que la simple écoute passive de la musique ou que d’autres activités comme la lecture.

Apprendre la batterie après 40 ans : un avantage

Et si notre âge était finalement un avantage pour l’apprentissage de la batterie ?

Un adulte ne dispose sans doute plus de la fougue et de la vivacité d’un enfant. Mais, il peut mettre en avant son expérience acquise au cours d’autres apprentissages. Cela permet de se focaliser sur l’essentiel et d’être plus efficace. De plus, il peut rapidement mettre en œuvre une méthode et une organisation afin de gérer son temps de pratique en fonction de ses objectifs.

Par ailleurs, l’esprit analytique d’un adulte lui permet de percevoir des choses qui échappent naturellement à un enfant : analyse de la structure d’un morceau, études des différents enchaînements, volontés du compositeur, etc.

Et, un adulte est sans doute plus persévérant et de patient tout en laissant à son cerveau le temps d’assimiler les nouvelles informations.

Il n’est jamais trop tard pour se lancer

J’ai choisi la quarantaine comme âge charnière, car c’est à cet âge que j’ai porté tardivement mes premières frappes sur une batterie.

Certains se poseront la question à 25 ans, d’autres à la cinquantaine ou, plus tard, à 65 ans.

J’en rêvais depuis l’adolescence. Et, j’ai attendu toutes ces années pour franchir les portes d’une petite école de musique associative. Alors, je peux en témoigner : il est tout à fait possible d’apprendre la batterie après 40 ans, de progresser et de s’amuser.

À l’heure actuelle, de nombreux adultes suivent des cours de musique. Pour cela, ils ont levé les barrières que l’on pose souvent au moment de commencer une nouvelle activité. Ils ont décidé de s’accorder du temps au milieu des contraintes professionnelles et de la vie familiale. Et ils ont fait taire cette petite voix qui répète sans cesse : “N’es-tu pas trop vieux ?”

La réussite depend de l'envie et de la regularite de la pratique de la batterie
Photo libre de droits / Photo de cottonbro via Pexels

La réussite dépend de l’envie et de la motivation, mais également de la régularité et de la rigueur de votre travail. Veillez simplement à éviter l’écueil de la précipitation qui pousse certains adultes à vouloir essayer de rattraper le temps perdu.

Si l’envie se manifeste, vous pouvez réussir en affrontant les mêmes difficultés que n’importe quel musicien débutant.

Apprendre à jouer de la batterie et progresser n’est pas une question d’âge, mais d’état d’esprit. Laissez libre cours à vos envies de musique et franchissez le pas. Mettez à profit votre temps libre pour pratiquer. Vos progrès généreront une réelle motivation. Vous vous épanouirez et vous pourriez bien éveiller une nouvelle passion qui vous fera profiter de ses nombreux bienfaits.

Un dernier conseil pour bien débuter à la batterie

Ça y est, votre décision est prise ! Vous vous lancez dans l’apprentissage de la batterie.

Mais comment apprendre à jouer de la batterie de manière sereine et efficace lorsqu’on est adulte ?

Je vous déconseille de vous lancer tout seul au risque de vous décourager rapidement devant la grande quantité d’informations disponibles sur internet notamment.

La première chose à faire (avant même d’investir dans une batterie) est de trouver un professeur afin de suivre des cours. Peu importe le lieu (école municipale, conservatoire, association, professeur particulier, etc.). Il faut que vous vous sentiez bien dans ce nouvel environnement et que l’enseignement réponde à vos objectifs et à vos capacités.

Un bon professeur vous apprendra les bases de la batterie et vous donnera une méthode qui vous guidera tout au long de votre apprentissage. Il usera de beaucoup de psychologie afin d’adapter son enseignement à votre personnalité.


Avez-vous commencé la batterie tardivement ? À défaut, j’espère que cet article répondra à vos questions et qu’il vous aidera à franchir le pas. J’ai hâte de lire vos commentaires à ce sujet !


Sources pour cet article

  • France Musique : Apprendre à jouer d’un instrument, il n’est jamais trop tard pour commencer !
  • Next Avenue : We answer your questions about learning music after 50
  • NPR : Never too late to learn an instrument
  • Live Science : Is playing a musical instrument good for your health ?
  • Cap Retraite : Apprendre la musique après 60 ans, un loisir plein de bienfaits !
Recevez mon guide pdf gratuit !

Les bons tuyaux pour... Dénicher des partitions de batterie


Je partage mon carnet d'adresses avec les lecteurs de Rim Shot & Ghost Note et je vous livre toutes les pistes pour dénicher des partitions de qualité.

Je déteste les spams ! Votre adresse ne sera ni vendue ni divulguée. En vous inscrivant ici, vous acceptez de recevoir régulièrement des publications gratuites de Rim Shot & Ghost Note. Vous pouvez accéder à vos données personnelles et vous désabonner à tout moment avec les liens présents dans chaque courriel.
Vous aimez... alors partagez !