Technique et créativité

Lorsqu’on joue de la batterie, on oscille en permanence entre l’aspect technique de notre instrument et le côté artistique de la pratique musicale.

Mais, quel point de vue faut-il privilégier ? Et d’ailleurs, faut-il en privilégier un ?

Comment allier technique et créativité à la batterie ? Ces deux notions sont-elles complémentaires ou s’agit-il de véritables sœurs ennemies ?

Autant de questions philosophiques qui peuvent nous amener à porter un regard différent sur notre apprentissage et notre pratique de la batterie …

Technique et créativité
Illustration : FR[ed]C – Photo libre de droit

Technique VS Créativité …

Dans un premier temps, si l’on se réfère au dictionnaire, la technique est « l’ensemble des procédés mis en œuvre dans un métier, un art, une science… ». Il s’agit également « d’un ensemble de règles, méthodes ou protocoles employé comme moyen pour arriver à une fin et pour obtenir efficacement des résultats déterminés ».

Dans le domaine musical, la technique est plutôt synonyme de savoir-faire et d’habileté concernant la pratique d’un instrument. Elle est généralement opposée à la créativité définie comme « la capacité qu’a un individu de créer, c’est-à-dire d’imaginer et de réaliser quelque chose de nouveau ».

La créativité artistique revêt alors un caractère un peu mystérieux touchant à la capacité du musicien à créer, à imaginer, à innover. On parle également d’inspiration ou d’intuition.

Si la technique tient de la pratique et de la maîtrise de gestes définis, la créativité touche alors davantage le sens de la perception, l’imagination et la curiosité intellectuelle.

Technique et créativité
Technique VS créativité – Illustration : FR[ed]C

Un apprentissage technique indispensable …

Lorsqu’on commence l’apprentissage de la batterie, on est en premier lieu confronté à l’aspect technique de la pratique.

Quelle posture doit-on adopter ? Comment doit-on tenir les baguettes ? Comment enchaîner plusieurs frappes ? Etc… Autant de questions plutôt terre à terre et néanmoins indispensables.

De même, la batterie est un instrument de musique complexe qui comprend de nombreux éléments mécaniques à ajuster. Comment faut-il disposer les différents éléments ? Comment accorder les fûts ou remplacer une peau ? Quel est le bon réglage pour les pédales ? Etc…

Ainsi, ce qui nous préoccupe dans un premier temps tient souvent de la maîtrise de l’objet technique et des connaissances nécessaires pour l’utiliser correctement.

technique
Photo libre de droit

Et, même si l’on est très fier de son premier « poum – tchac », la pratique initiale relève essentiellement de la répétition plutôt mécanique de gestes techniques élaborés et de règles définies.

En effet, avant de maîtriser correctement son instrument, il faut assimiler de nombreuses techniques et adopter la bonne gestuelle : apprivoiser les doigtés, découvrir les rudiments, développer sa coordination et améliorer son indépendance.

« A neuf ans, ce fut la batterie, d’interminables leçons de batterie ! C’est pour cette raison que ma technique est très, très solide. Bien avant d’être capable d’exprimer musicalement ce que j’avais en moi, je possédais déjà la technique. »

Stewart COPELAND – BATTEUR MAGAZINE # 197 / Novembre 2006

Apprendre un nouveau vocabulaire …

La découverte de la batterie nécessite également d’apprendre un nouveau vocabulaire pour parler le langage de la musique.

Ainsi, l’assimilation du solfège rythmique et des termes techniques et musicaux semblent indispensables pour comprendre une partition et échanger avec son professeur ou avec d’autres musiciens notamment.

vocabulaire
Un nouveau vocabulaire – Photo libre de droit

Puis, il faut nécessairement se frotter aux rudiments et aux doigtés qui constituent la « grammaire » de ce nouveau langage.

Toute cette phase d’acquisition demande un travail important et régulier qui rebute souvent les nouveaux venus. Et, quelle que soit la méthode d’apprentissage choisie, il semble cependant difficile de faire l’impasse sur ce travail initial.

« Il est crucial d’avoir une solide technique de caisse claire, afin de savoir comment tirer différentes sonorités d’une même surface. La maîtrise des rudiments est primordiale. Ce vocabulaire nous aide à jouer plus facilement, avec fluidité. C’est une grosse erreur de passer à côté. »

Keith CARLOCK – BATTERIE MAGAZINE # 164 / Février – Mars 2019

Aborder la batterie de façon créative …

Dès l’apprentissage des bases et des rudiments, il est néanmoins possible de travailler sa créativité.

Par exemple, les moulins permettent dans un premier temps de développer la coordination entre ses deux mains mais également la dextérité, l’endurance, la rapidité, etc…

Mais, si vous ajoutez des accents sur l’exercice de base, vous commencez à travailler la créativité. Ensuite, vous pouvez poursuivre en remplaçant certains coups par la grosse caisse ou tout autre surface disponible (toms, cymbales, etc…), ou encore laisser des silences au lieu de jouer certaines frappes.

technique et créativité
Photo libre de droit

Ainsi, en débordant du cadre rigide de l’exercice rudimentaire, vous touchez déjà du doigt la création artistique.

Autre exercice simple et susceptible de développer votre créativité : Supprimez certains éléments de votre kit ! Vous serez alors obligé d’utiliser différemment les éléments restants et d’explorer de nouvelles pistes.

D’autre part, essayez de tirer parti de vos erreurs, du coup mal placé qui donne un truc bizarre mais intéressant.

« J’ai une technique toute bête : quand je fais une erreur, j’essaie de la reproduire et d’en tirer quelque chose. Erreur n’est pas le bon terme, car il implique un jugement. Disons que j’essaie d’accepter les choses qui ne se passent pas comme prévu, et de créer de la musique à partir de cet élément en brodant autour. »

Benny GREB – BATTERIE MAGAZINE # 152 / Janvier – Février 2018

Et, enfin, jouer votre propre rythme sur un titre que vous connaissez bien. N’essayez pas de reproduire le jeu du batteur original et lâchez-vous !

Ces exercices sont faciles à mettre en œuvre et ils n’ont que votre imagination comme limite !

Le mythe de la créativité …

On pense généralement que la créativité est une sorte de mythe réservé exclusivement aux « artistes ».

Néanmoins, je pense que tout le monde peut être créatif à condition d’être dans de bonnes dispositions.

technique et créativité
Photo libre de droit

Alors, soyez curieux et sortez de votre zone de confort. Commencez par écouter des styles musicaux différents de ceux que vous écoutez habituellement. Vous découvrirez ainsi d’autres approches rythmiques qui viendront peut-être colorer votre jeu.

Cette ouverture d’esprit peut également vous amener à explorer les autres instruments de musique et, plus largement, toutes les formes d’art.

N’oubliez pas que, si la musique nécessite l’apprentissage de nombreuses techniques, la formation du musicien doit également être basée sur l’écoute et la perception de la musique.

« Il n’y a pas de professeurs ou de méthodes qui vous apprendront la musicalité et la sensibilité. La musique est affaire d’expression personnelle, de créativité, et chacun doit trouver sa voie. Ce qui nous rend tous différents. »

Dave WECKL – BATTERIE MAGAZINE # 180 / Avril 2005

Laisser aller votre imagination …

Par ailleurs, suivez votre intuition et laissez aller votre imagination. En effet, tous nos sens sont en éveil lorsqu’on joue de la batterie.

Un doigté classique ne fonctionne pas ? Ne restez pas bloqué et dépassez l’enseignement reçu pour essayer d’autres doigtés alternatifs et originaux.

créativité
Laisser aller votre imagination – Photo libre de droit

Vous êtes-vous déjà senti un peu hors du temps lorsque vous êtes derrière la batterie ?

Pour moi, cela permet d’évacuer les problèmes du quotidien. Je suis alors concentré sur l’instrument et j’évacue toutes les autres pensées.

Dans cet état d’esprit, les émotions peuvent alors ressortir de manière inattendue et, quelques fois, elles vous amènent à jouer différemment ou de manière plus expressive. Les artistes mettent souvent en avant leur capacité à se détacher du moment présent et à livrer leur prestation sans retenue et sans peur d’être jugé.

« Je veux entendre de l’émotion, de l’art, et cela m’intéresse plus que quelqu’un qui joue parfaitement. »

Vinnie COLAIUTA – BATTEUR MAGAZINE # 195 / Septembre 2006

L’écoute et la perception de la musique …

Le partage et l’échange avec d’autres musiciens peuvent également être une grande source d’inspiration. Ces expériences musicales peuvent aussi vous aider à façonner votre personnalité et votre style.

La musique est un exceptionnel moyen d’épanouissement personnel. En effet, sa pratique développe les sens et la curiosité.

écoute
Photo libre de droit

Pour le batteur, elle permet d’affiner son sens de l’écoute des rythmes, des mélodies mais aussi, des autres musiciens. Elle aide également à cerner ses limites (pour pouvoir les dépasser), à prendre du recul sur soi et à s’auto-évaluer.

Autrement dit, la musique nous donne tous les outils pour mettre en avant nos aptitudes techniques et notre imagination au cours d’un même apprentissage.

« Jouer vite est une chose, mais la créativité en est une autre, Tu trouveras toujours quelqu’un capable de jouer plus vite que toi. Il est essentiel de miser davantage sur l’inventivité, la sincérité et le message que tu souhaites délivrer. »

Tommy ALDRIDGE – BATTERIE MAGAZINE # 138 / Octobre – Novembre 2016

Exprimer sa personnalité …

Ainsi, jouer de la batterie permet d’inventer ses propres rythmes et fills, mais aussi d’improviser avec d’autres musiciens ou encore de composer des morceaux originaux dans lesquels s’exprime sa personnalité.

Chaque musicien semble effectivement tendre vers un idéal artistique où l’expression personnelle est au centre de l’activité musicale. Et, il aspire ainsi à développer un style personnel, une véritable personnalité musicale qui donne un sens à sa technique instrumentale.

technique et créativité
Photo libre de droit

Pour cela, il cherche à se libérer des contraintes techniques afin de s’exprimer en toute liberté. Le batteur doit donc livrer une interprétation personnelle qui dégage de l’authenticité et provoque des émotions chez l’auditeur.

Au contraire, si la technique prime, il s’agit d’une simple exécution, techniquement irréprochable mais totalement impersonnelle.

Autrement dit, si la technique est commune à tous les batteurs, la créativité permettra à coup sûr de se démarquer.

« Je me souviens d’une époque où chaque batteur avait un style, un son. A la première écoute, on savait si c’était Ginger Baker qui jouait, si c’était Ringo Star, si c’était Mitch Mitchell, si c’était John Bonham. Ils étaient tous merveilleux parce qu’ils étaient différents. Je pense que les batteurs ont gagné en technicité mais ont perdu au niveau du style et du son. Ce qui compte le plus pour moi chez un batteur, c’est sa personnalité. »

Ian PAICE – BATTEUR MAGAZINE # 188 / Janvier 2006

Allier technique et créativité …

Ainsi, quand on débute l’apprentissage de la batterie, il est important d’acquérir un certain niveau technique avant de pouvoir laisser aller sa créativité.

Mais, dans la pratique musicale, la technique seule ne suffit pas car l’artiste doit livrer son interprétation personnelle.

Alors, la technique n’est plus une fin en soi. Pour le batteur, elle devient un simple outil susceptible de l’aider à développer et à transmettre ses idées, ses sentiments.

Une bonne technique permet alors d’être libéré des problèmes d’indépendance, de doigtés, etc … En s’appuyant sur sa maîtrise technique, le batteur peut ainsi se concentrer sur son énergie, sur l’intensité de son jeu, sur son interprétation …

« C’est important d’avoir suffisamment de technique pour jouer ce que l’on veut avec aisance. Les nuances, la dynamique, appelons cela la musicalité … C’est tout aussi important que de se sentir libre sur l’instrument, et le groove ne peut exister que si ces deux éléments fonctionnent de concert. »

Steve GADD – BATTERIE MAGAZINE # 157 / Juin – Juillet 2018

La créativité devient alors source d’émotions et elle permet de distinguer un batteur exécutant un geste musical techniquement parfait d’un batteur authentique et totalement engagé dans son interprétation musicale.

Il faut donc trouver la bonne alchimie pour que le corps et l’esprit soient sollicités au même titre et travaillent ensemble.


Etes-vous plutôt technique ou créatif derrière votre instrument ? Quelles sont vos méthodes pour allier technique et créativité au cours de votre apprentissage de la batterie ? Dites-le moi dans les commentaires !

Si cet article vous a plu, n’hésitez surtout pas à commenter et à partager ce contenu !

Et, pour ne pas rater les prochains, abonnez-vous à la newsletter de Rim Shot & Ghost Note.

Merci !

Abonnez-vous à la newsletter !

Et recevez votre cadeau de bienvenue

La double pédale ... Premiers exercices & Premiers rythmes

Ce document vous permettra d'effectuer vos premiers pas à la double pédale grâce à 7 exercices de difficultés progressives : roulements simples, changement de rythmes, travail du pied faible, contrôle des 2 pieds, vélocité et coordination pieds / mains.

Puis, 3 rythmes vous permettront de jouer vos premiers grooves incluant la double pédale.

Il s'agit d'exercices et de rythmes développés au cours de ma première approche de la double pédale et qui vont vous aider à aborder sereinement cet accessoire incontournable  de la batterie moderne et présent dans de nombreux styles musicaux.

Je déteste les spams ! Votre adresse ne sera ni vendue ni divulguée. Elle me permettra uniquement de vous envoyer de temps en temps des infos sur Rim Shot & Ghost Note. Et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.