En 1993, le magazine américain MODERN DRUMMER a classé Stick Control For The Snare Drummer en tête d’une liste des 25 meilleurs ouvrages de percussion de tous les temps.

Cette nomination résultait alors d’un sondage réalisé auprès des lecteurs du magazine et de batteurs professionnels.

Mais, pourquoi cette méthode est-elle considérée comme la  « Bible » par de nombreux batteurs venant d’horizons très différents ?

D’autre part, qui était George Lawrence STONE, l’auteur de cet ouvrage ?

Alors, partons à la découverte de cette méthode intemporelle …

Stick control
Stick Control for the Snare Drummer – Source : Alfred Music

Un ouvrage austère …

Vous souvenez-vous de votre première réaction lorsque que vous avez découvert Stick Control  For The Snare Drummer ?

La première approche est plutôt rude !

C’est un petit ouvrage d’une cinquantaine de page publié pour la première fois en 1935.

Mais, sa présentation est vraiment austère. Aucune illustration. Et, si vous cherchez de la lecture, vous serez déçu. En effet, passée la préface de l’auteur, vous vous retrouvez directement plongé au cœur d’un enchaînement d’exercices.

Ainsi, la méthode commence par des patterns en croches et se poursuit par des applications de plus en plus complexes. Quant aux explications sur la manière d’utiliser cette méthode, elles sont plutôt sommaires : il faut répéter chaque exercice vingt fois avant de passer au suivant, utiliser le métronome, effectuer les exercices à différentes vitesses et rechercher au maximum la décontraction musculaire.

Le principe est très simple, l’apparence est vraiment sèche et plutôt ennuyeuse.

Alors, pourquoi Stick Control est-il devenu une méthode indispensable qu’une multitude de batteurs utilisent tout au long de leur carrière ?

Stick Control, une méthode indispensable …

La raison est très simple. En effet, sous son apparence simple et austère, cette méthode comprend toutes les bases de la batterie et elle s’adresse aussi bien au débutant qu’au batteur confirmé.

Ainsi, au cours des premières pages, vous pouvez pratiquer des doigtés basiques dans l’esprit des rudiments.

Puis, les exercices se complexifient et suivent l’évolution de votre apprentissage en abordant les triolets, les flas, les notes pointées et en proposant diverses combinaisons de roulements.

tambour
Old Guard Drums Historic Soldiers Drummers – Photo libre de droit

Tout au long de cette méthode, vous travaillez continuellement les rudiments et la lecture rythmique mais également le contrôle et la précision, la souplesse, la puissance, l’endurance, l’indépendance et la coordination. Dans le même temps, de nombreux exercices mettent à contribution votre main faible afin de parfaire l’équilibre de votre jeu. Quant à la répétition, elle développe la mémoire musculaire.

Ainsi, si vous vous prenez au jeu, vous cherchez sans cesse à améliorer l’un de ces points en parcourant cet ouvrage. Sa popularité s’explique alors aisément par le large éventail d’applications qu’il propose et par l’aide qu’il apporte pour renforcer la technique de base du batteur.

Stick Control, une ressource inépuisable …

Mais l’utilité de cette méthode va bien au-delà de la seule caisse claire. Ainsi, appliquée à l’ensemble de la batterie, elle devient rapidement une source inépuisable d’exercices techniques et créatifs.

caisse claire
Photo libre de droit

Tout d’abord, cet ouvrage donne accès à toute une palette de patterns qui vont enrichir le vocabulaire du batteur.

Ensuite, les variations possibles sont infinies :

  • développer les exercices sur les toms et les cymbales,
  • ajouter un ostinato aux pieds (grosse caisse et hi-hat) pendant que les exercices sont effectués sur la caisse claire,
  • substituer le jeu d’une des mains par la grosse caisse, par exemple,
  • combiner et enchaîner différents exercices (jusqu’à créer un solo),
  • ajouter et déplacer des accents ou des rimshots,
  • etc …

De même, pourquoi ne pas utiliser cette méthode lors de votre apprentissage de la double pédale de grosse caisse ?

Tout au long de votre pratique, cette méthode contribue donc à améliorer votre technique et, dans le même temps, elle peut développer votre créativité en vous montrant toutes les possibilités offertes par votre batterie.

Un auteur aux multiples facettes …

Pour ces différentes raisons, cette méthode a ainsi touché plusieurs générations de batteurs depuis sa publication en 1935. Dans le même temps, elle a fait la renommée de son auteur, George Lawrence STONE. Pourtant, on connaît assez peu de choses sur cet homme aux multiples facettes : batteur, xylophoniste, percussionniste, professeur de batterie, auteur d’articles et de livres, conférencier, fabricant de matériels de batterie.

Stick Control

Né en 1886, il est l’héritier de plusieurs générations de percussionnistes. Un de ses arrières-grands-pères et un de ses oncles jouaient en effet du tambour militaire. Et, son père, George Burt STONE est batteur, professeur et fabricant de batterie à Boston. Il est également tambour major au sein du Massachusetts Volunteer Militia, instructeur du groupe et chef d’orchestre de sa propre fanfare militaire.

Pourtant, George Lawrence STONE aborde la musique dès l’âge de 8 ans par le piano avec sa mère, puis par le violon (son père joue également de cet instrument et enseigne sa pratique) et le banjo. Mais, chacune de ces tentatives se solde par un échec.

Puis, au cours de son adolescence, il observe secrètement les cours de batterie donnés par son père à de jeunes élèves au domicile familial. Tout à fait conscient de l’intérêt de son fils pour les percussions, George STONE père aiguise sa curiosité et finit par lui donner des cours.

Le jeune George L. STONE enchaîne ensuite rapidement avec l’apprentissage du xylophone et des timbales avant d’entamer des études de musique au Conservatoire de New England.

Une riche carrière de percussionniste …

En 1901, il décroche son premier emploi de musicien dans une école de danse. Puis, à 16 ans, il devient le plus jeune membre du syndicat des musiciens professionnels.

Dès 1910, il travaille ensuite régulièrement comme xylophoniste et il enchaîne les emplois de percussionniste et de timbaliste dans de grandes formations dont la Boston Opera Company, le Boston Symphony Orchestra et des orchestres de radiodiffusion. Il poursuit alors son apprentissage du travail rigoureux au contact de chefs d’orchestres réputés.

D’autre part, il suit les traces de son père et joue du tambour militaire au sein du First Corps of Cadets (Massachusetts Volunteer Militia).

NARD
National Association of Rudimental Drummers ( N.A.R.D.) créée en 1933

Mais son implication dans la musique ne s’arrête pas là. Ainsi, il fait partie des membres fondateurs de la National Association of Rudimental Drummers (voir FR[ed]C et les 40 rudiments) créée sous l’impulsion de William LUDWIG en 1933. Il occupera ensuite le poste de président de cette organisation de 1945 à 1954.

George B. Stone & Son …

Dès son adolescence, George L. STONE travaille également dans l’atelier de son père à Boston où il participe à la fabrication de baguettes, à la réparation et à la fabrication de tambours, de fûts et de pédales en bois, à la préparation de peaux de percussions.

Il est ensuite resté aux côtés de son père parallèlement à son activité de musicien professionnel.

Stick Control
Badge « George B. Stone & Son » – Source : The Boston Drum Builders

En 1910, il fait la connaissance de William LUDWIG. Il devient alors rapidement dépositaire de la marque pour la pédale de grosse caisse originale.

Puis, pendant la 1ère guerre mondiale, l’atelier familial connaît un véritable essor en fournissant des tambours militaires au gouvernement des Etats-Unis.

A la mort de son père en 1917, George L. STONE reprend ensuite la direction de l’entreprise artisanale. Cependant, cette dernière décline peu à peu face à l’industrialisation de la fabrique des batterie. Finalement, les ateliers George B. Stone & Son ferment définitivement leurs portes à la fin des années 1930.

En 1950, Ralph EAMES, ancien élève de George L. STONE, rachète tout l’équipement des ateliers STONE pour lancer la fabrication des batteries EAMES DRUM COMPANY.

Le pédagogue …

A l’image de ce qu’il a fait pour l’entreprise familiale, George L. STONE prend également la direction de la Stone Drum and Xylophone School of Boston à la mort de son père. Il dirige alors l’école créée par son père tout en continuant d’enseigner.

Cependant, son activité de pédagogue ne se limite pas aux cours dispensés à de jeunes élèves. En effet, dès 1911, George L. STONE commence à écrire des articles pédagogiques pour différentes publications traitant des percussions. Mais, c’est la publication de Stick Control For The Snare Drummer qui lui apporte véritablement la notoriété en décembre 1935.

Inspiré par la méthode de trompette de Jean-Baptiste ARBAN, cette nouvelle méthode revisite alors l’apprentissage des techniques de percussions et présente de nombreux exercices qui ne sont pas des rudiments proprement dit. Son but est également de proposer aux batteurs un outil leur permettant de travailler leur dextérité et leur aisance technique. Il part alors du constat que ce type d’ouvrages pédagogiques est très peu développé pour la batterie (contrairement aux autres instruments).

Cette publication lui permet alors de mettre en lumière ses qualités de pédagogue tout en faisant l’éloge de la manière d’enseigner inspirée par son père.

Et, elle illustre également le fait qu’il considérait qu’avoir une bonne technique était essentiel pour devenir un bon musicien.

Dès la parution de Stick Control, de nombreux batteurs veulent alors suivre son enseignement. On peut citer notamment Gene KRUPA, Lionel HAMPTON, Joe MORELLO, Vic FIRTH …

La source des méthodes modernes …

Fort de ce succès, George L. STONE a ensuite publié Mallet Control For The Xylophone en 1949. Cet ouvrage reprend la recette de Stick Control mais appliquée cette fois à l’apprentissage du xylophone.

Mallet Control
Mallet Control for the Xylophone – Source : Alfred Music

Puis, mettant en application certaines idées de son élève, Joe MORELLO, il écrit ensuite Accents and Rebounds for the Snare Drummer qui sort 1961.

Accents and Rebounds
Accents and Rebounds for the Snare Drummer – Source : Alfred Music

La pédagogie et les publications de George L. STONE sont certainement à la source de nombreuses méthodes d’apprentissage.

On peut citer notamment la méthode Master Studies de Joe MORELLO parue en 1983 et basée sur une collaboration avec STONE. En effet, elle comprend certains exercices écrits par ce dernier pour son élève.

Mais, décédé le 19/11/1967, à 81 ans, George L. STONE ne connaîtra malheureusement pas cet ouvrage qu’il a directement inspiré.

Son implication dans le monde des percussions fait qu’il figure depuis 1997 dans le Hall of Fame de la Percussive Arts Society.

Stick Control, une méthode intemporelle …

Le Stick Control est sans doute l’ouvrage le plus utilisé par les batteurs quels que soient leur formation et leur style musical.

Si la présentation austère de cet ouvrage peut rebuter, il s’agit néanmoins d’une méthode intemporelle qui continue d’être plébiscitée par les batteurs modernes plus de 80 ans après sa publication. Elle constitue toujours une base de travail inépuisable quel que soit son niveau.

Par ailleurs, Stick Control est très certainement à la source de la réalisation de nombreuses méthodes modernes d’apprentissage de la batterie.


Utilisez-vous ou avez-vous utilisé Stick Control au cours de votre apprentissage de la batterie ? Que pensez-vous de cet ouvrage ? Quelle est votre méthode favorite ? Dites-le moi dans les commentaires !

Si cet article vous a plu, n’hésitez surtout pas à commenter et à partager ce contenu !

Et, pour ne pas rater les prochains, abonnez-vous à la newsletter de Rim Shot & Ghost Note.

Merci !


Sources pour cet article …

Abonnez-vous à la newsletter !

Et recevez votre cadeau de bienvenue

La double pédale ... Premiers exercices & Premiers rythmes

Ce document vous permettra d'effectuer vos premiers pas à la double pédale grâce à 7 exercices de difficultés progressives : roulements simples, changement de rythmes, travail du pied faible, contrôle des 2 pieds, vélocité et coordination pieds / mains.

Puis, 3 rythmes vous permettront de jouer vos premiers grooves incluant la double pédale.

Il s'agit d'exercices et de rythmes développés au cours de ma première approche de la double pédale et qui vont vous aider à aborder sereinement cet accessoire incontournable  de la batterie moderne et présent dans de nombreux styles musicaux.

Je déteste les spams ! Votre adresse ne sera ni vendue ni divulguée. Elle me permettra uniquement de vous envoyer de temps en temps des infos sur Rim Shot & Ghost Note. Et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.